PRINCIPALE (ouverte à tous)

LES VENDREDIS A PARTIR DE 20H.

Accès direct

 

Président : Eric-Régis Fiorile
Vice-Président : Jean-Pierre de Tugny
Greffe : Rosalie Brunstein

Tribunal populaire (institutions et individus) ; Opinion publique ; résolutions

Le Peuple français s’exprime sur : constitution, gouvernance, armée, institutions, économie, affaires particulières, etc. Et prend des résolutions.

Prochains thèmes : Guerre Russie/Ukraine (30/09); pédocriminalité ; Enlèvements d’enfants ; Scolarité 

SPECIALES

PROCEDES EXECUTOIRES (diffusion et exécution des résolutions)

LES JEUDIS A PARTIR DE 21H. Accès direct

Président : Joël Pinard
Vice-Président : Mohamed NeoPol
Greffe : Ghislaine Bachelot

Le droit du vivant (Rédaction d’une déclaration universelle incluant droit de l’enfance, droit des peuples et droits des espèces)

LES MARDIS A PARTIR DE 20H. Accès direct

Président : Clo Vert
Vice-Président :
Greffe :

Nous, peuple français, considérant avoir signalé nos besoins et aspirations sous diverses formes (publications, manifestations…) et n’ayant reçu en retour que répression ou signaux chaotiques ne répondant en rien à nos sollicitations, nous estimons que les dirigeants agissent à l’image d’un être ayant perdu la raison et sur le point de se suicider, entrainant avec lui tout son entourage !
Sachant que l’usage de la force entraine une réponse plus violente, nous, Français en faveur d’un changement de système par une Transition gérée par nous-mêmes, estimons légitime — conformément au droit international formulé par l’article 1 du pacte de l’ONU et timidement rappelé dans le préambule de la Constitution de 1958 — de l’ignorer comme il le fait à notre égard et de le mettre sous tutelle d’une Cour Souveraine du Peuple pour lui venir en aide en attendant qu’une nouvelle constitution rétablisse un état de Droit approuvé par l’ensemble des Français, comme l’était à son origine la constitution de 1958, toujours en vigueur malgré de nombreux remaniements non ratifiés par le peuple.
Cette activité de rédaction, prévue par la Transition, sera orientée afin d’être destinée à une adoption internationale visant à répondre aux exigences actuelles constituées par le développement du trafic humain, en particulier de l’enfance, et des progrès de la science, en particulier les neurosciences.
Participer à cette rédaction est ouvert à tous, et divers pays ont déjà manifesté qu’ils se joindraient à cette rédaction sous l’égide du peuple français.